Le saviez-vous ?

Il se forme en moyenne 80 cyclones chaque année.

Les plans au cinéma

Le cinéma est aujourd'hui un loisir très apprécié des français, mais en connaissez-vous vraiment toutes les ficelles ? Zoomons du plus gros jusqu'au plus petit plan sur une scène de danse et voyons ensembles les différents types de plans.

Le très grand ensemble

Il situe l’action et montre tous les protagonistes ainsi que la situation géographique. Il doit durer assez longtemps pour que le spectateur puisse avoir assez de repères pour assimiler les informations que le réalisateur a voulu donner : comme indiquer une situation géographique dans laquelle l'action va évoluer par la suite, un groupe de personnes...

Exemple de scène : Une place publique avec une foule
Exemple de film : Le seigneur des anneaux

 

Le plan d'ensemble

Ce plan est le même que précédemment mais en plus serré.

Exemple de scène : Une estrade sur cette place publique
Exemple de film : Le seigneur des anneaux

 

Le plan général

Il montre la totalité du décor et de l’action. Il est très souvent utilisé dans l'introduction d'un film pour permettre au spectateur de s'installer dans l'intrigue du film.

Exemple de scène : Un groupe de danseurs sur cette estrade
Exemple de film : Il faut sauver le soldat Ryan

 

Le plan moyen

Il montre un ou plusieurs personnages dans leur totalité. Cette valeur de plan permet de voir évoluer les personnages et de juger leurs aspects physiques et leurs allures. La durée du plan moyen est proportionnelle aux informations qui apparaissent dans l'espace décor ou qui sont livrées au spectateur par le jeu du personnage.

Exemple de scène : Une danseuse fait un signe à un guitariste
Exemple de film : Tom Hanks dans Il faut sauver le soldat Ryan

 

Le plan américain

Il cadre les personnages à hauteur des cuisses. Par rapport au plan moyen, il montre le jeu d'un personnage sans pour autant devoir combler l'espace par un décor ou un objet. La durée de cette valeur de plan est liée au dialogue et à l'action. On appelle ce plan "américain" car il a souvent été utilisé dans les westerns.

Exemple de scène : Le guitariste la remarque
Exemple de film :Sean Connery et Harrison Ford dans Indiana Jones et la dernière croisade

 

Le plan rapproché

Ce plan montre principalement ce que dit et fait un personnage sans pour autant attirer exagérément l'attention sur un détail précis de son jeu. La durée de ce plan est en fonction du dialogue et de l'action en cours.

Exemple de scène : Le guitariste lui sourit
Exemple de film : Tom Cruise et Jean Reno dans Mission impossible

 

Le gros plan

Il montre de près des visages et sert à les mettre en valeur. Il permet de montrer une expression, un sentiment, un regard, un rictus... La durée de ce plan sera moins importante que pour les plans précédents car le spectateur voit très rapidement l'expression du personnage.

Exemple de scène : Le guitariste regarde béatement la danseuse
Exemple de film : Louis de Funès dans Fantômas contre Scotland Yard

 

Le très gros plan

Il montre un détail des traits d'un personnage particulier (une cicatrice, un oeil de verre...). Il est en général de courte durée.

Exemple de scène : Le guitariste fait un clin d'oeil
Exemple de film : Jurassic Park (l'oeil du T-Rex)

 

Le plan serré

C'est l'équivalent d'un gros plan mais pour un objet. Il est souvent utilisé pour mettre en valeur un détail du décor comme une carte de visite oubliée sur le lieu d'un meurtre etc...

Exemple de scène : Une pièce de monnaie que vient de faire tomber le guitariste

 

MERCIER Pierre-henri - Juin 2002