Le saviez-vous ?

L'osmium est la substance la plus dense sur Terre avec l'iridium.

Vous n'y échapperez pas !

Internet est de plus en plus pollué. Entre les messages publicitaires, la chaîne qu'il faut faire suivre à tout prix, les virus et les mailing liste, on passe de plus en plus de temps à se débarrasser de messages inutiles. Alors, si vous souhaitez garder une boite mail propre suivez ces quelques conseils.

Le premier conseil c'est d'avoir deux boites aux lettres. Une strictement personnelle, et l'autre pour les mailing listes, les demandes d'inscription à certains sites, les messages sur les forums... Bref une adresse à tout faire sauf de la correspondance "normale". Adresse dont vous n'aurez aucun mal à changer puisque ce n'est pas celle communiquée à vos proches.

 

Mails non sollicités

Lorsque vous recevez un email non sollicité comme une publicité, une invitation à visiter un site, envoyez en réponse la source de votre message accompagnée d'un petit mot.

Vous trouverez ci-joint la copie d'un mail non sollicité provenant de votre société. Il s'agit de spamming et l'envoi de tels messages est illégal. Je vous prierai de bien vouloir retirer immédiatement mon adresse email de votre liste.

Si de nouveaux messages m'étaient transmis je contacterai la CNIL qui appliquera les sanctions nécessaires à votre encontre.

--- source de votre message ---

joindre ici le message et les en-têtes du message que vous pouvez obtenir en cliquant sur "afficher la source" ou sur "propriétés"' dans la plupart des logiciels de messagerie.

Si vous recevez à nouveau un message, contactez la CNIL en joignant le message incriminé et ses en-têtes.

Cependant, il se peut que l'adresse utilisée pour envoyer ce message soit une fausse adresse et y répondre ne vous servira à rien si ce n'est à recevoir un message d'erreur. A vous d'essayer de percevoir quels sont les expéditeurs réels des expéditeurs automatiques. La tâche sera rude !

 

Virus

Contactez par mail la personne qui vous expédie involontairement ce message pour lui faire savoir que son PC est infecté par le virus XXX et invitez le à mettre à jour son antivirus ou à aller télécharger un patch gratuit sur http://www.secuser.com.

Attention, certains virus quand ils se déclenchent cherchent les carnets d'adresses pour se propager et le font en mettant la première adresse comme expéditeur, la deuxième comme destinataire, et ainsi de suite. L'adresse de la personne infectée n'est par conséquent pas dans le message, et les "expéditeurs" ne sont donc pas infectés.

 

Chaîne de canular

Lorsque vous recevez un message vous indiquant qu'il existe un virus très très dangereux la première chose à faire est d'aller sur un site d'information comme http://www.secuser.com. En effet, les rubriques "Hoax" et "Alerte" vous permettrons de savoir s'il s'agit d'un canular ou d'un véritable virus, le cas échéant le site en question vous propose des patchs gratuits pour chaque virus.

Si la preuve est faite qu'il s'agit d'un canular répondez à votre charmant correspondant en lui demandant de bien vouloir arrêtez de faire suivre des "canulars" et en lui indiquant un site ou il pourra à présent se renseigner avant d'envoyer des messages à tout va.

 

Mailing liste

Pour vous désabonner d'une mailing liste à laquelle vous vous êtes inscrit, vous disposez la plupart du temps d'un lien en fin de message vous indiquant la marche à suivre. Si celui-ci n'est pas présent écrivez simplement au webmaster du site en question en lui précisant que vous souhaitez être retiré de sa liste.

Attention : ne laissez jamais votre adresse personnelle sur des pages internet, des livres d'or ou des forums car celle-ci sera aisément récupérable par des moyens automatisés.

De plus, un mail signé en fin de message par "IBM" ou "Service Sécurité Microsoft" n'a aucune valeur, n'en tenez pas compte. Le nom de l'expéditeur peut aussi porter à confusion, mais n'importe qui peut le changer. Même si vous regardez l'adresse de l'expéditeur, une adresse du type admin@microsoft.com ne signifie en aucun cas de manière certaine que le mail provient bien de cet expéditeur.

 

Wozniak Vincent - Mai 2002